Noël en lecture le mercredi 21 décembre

9 Décembre 2016

A l’occasion de la dernière séance de lectures à voix haute de l’année 2016, le mercredi 21 décembre, le service animation a invité deux lecteurs qui liront – évidemment -  des textes sur le thème de Noël. Ils ont choisi des œuvres différentes, l’un axé sur les sciences sociales, l’autre sur des contes locaux.

Comme chaque mois, « J’écoute un livre » demeure gratuit et ouvert à tous, et se poursuit donc à la salle Pierre Lart (rez-de-chaussée de la mairie) à partir de 15h. Les auditeurs qui le souhaitent peuvent rester discuter à l’issue de l’heure de lecture, s’ils le souhaitent, autour d’un café. Ces moments sont d’ailleurs particulièrement appréciés des habitués qui voient là l’opportunité pour partager avis, conseils et autres suggestions.

 

Claude Levi-Strauss

Yves Lahouratate lira « Le père Noël supplicié » de Claude Levi-Strauss.

Le 23 décembre 1951 à Dijon, sur le parvis de la cathédrale, on brûle un Père Noël. De cette scène, qui cristallise la résistance des autorités catholiques de l'après-guerre à un rituel païen venu d'outre-Atlantique, on peut voir aujourd'hui les photographies sur internet. Claude Lévi-Strauss découvre ce fait divers dans la presse et s'en empare pour écrire un texte devenu depuis un classique. Plus de soixante ans après sa parution en 1952, les lecteurs pourront découvrir le regard singulier du célèbre anthropologue sur un rituel récent en Occident dont l'ampleur n'a cessé de croître, tandis qu'Halloween aussi évoqué a traversé l'Atlantique à son tour.

Claude Lévi-Strauss, né en 1908 à Bruxelles et mort le 30 octobre 2009 à Paris, est un anthropologue et ethnologue français qui a exercé une influence majeure à l'échelle internationale sur les sciences humaines et sociales dans la seconde moitié du XXe siècle. Ses travaux apportent un éclairage neuf sur un grand nombre de problématiques anthropologiques jusqu'alors mal connues ou inexpliquées. Tout au long de sa carrière, il participe à la réflexion sur les sciences sociales et leur organisation institutionnelle, et réexamine de façon critique de vastes thématiques des sciences humaines comme l'art, le progrès, la race, les rapports entre nature et culture, le développement et la condition humaine.

Auteur, à côté de nombreux ouvrages à caractère universitaire, d'un livre plus littéraire et autobiographique, « Tristes Tropiques », qui connut dès sa parution en 1955 un large succès public en France comme à l'étranger, Lévi-Strauss a été élu en 1973 à l'Académie Française. Ayant acquis à partir des années 1980 une très grande stature intellectuelle, consacrée en 2008 par l'entrée de son vivant dans la prestigieuse collection de la Pléiade, il reste présent dans les médias et les débats de société jusqu'à un âge avancé.

 

Auteurs locaux

Quant à Michel Feynie, il a choisi d’orienter sa lecture du jour sur des anecdotes plus locales. Ainsi, il donnera sa voix à « Conte de Noël en Périgord » de Fernand Ferney, originaire de Monfaucon en Dordogne. Il a écrit des rubriques dans le journal Sud Ouest et deux numéros de « Mémoires du Fleix » lui sont consacrés. Il y raconte des histoires courtes du pays, ou des contes, ou des fictions. « Conte de Noël en Périgord » est extrait de l’un de ces numéros.

Puis il lira deux contes qu’il a écrits, d’après des histoires du pays. D’abord, « Le petit homme » qui fait référence à de nombreuses chansons qui existaient, parlant d’hommes petits et dont parfois se moquaient les femmes. Puis, « Le ruisseau noir » traite quant à lui d’un ruisseau qui se trouve à l’entrée de Monpton par la route départementale 89, en venant de Bordeaux. Ce conte tente de trouver et d’expliquer l’origine de ce nom.

Ces deux derniers contes font partie du spectacle de Michel Feynie, « Hommes et femmes du landais », qui raconte la vie des hommes et femmes de cette région boisée du sud ouest du département de la Dordogne, entre les rivières Isle et Dordogne. Un voyage de 1900 à nos jours autour d’une famille de paysans de la Dordogne. Des contes, des anecdotes, des lettres retrouvées dans une boîte, des chansons, de la musique… tout cela reconstruit une histoire de famille avec tendresse et humour.

 

Mercredi 21 décembre 2016

15h – Salle Pierre Lart (RDC de la mairie)

Entrée libre

Noël en lecture le mercredi 21 décembre