M. le Maire vous présente ses meilleurs voeux

13 Janvier 2016

M. le Maire vous présente ses meilleurs voeux

Chères Foyennes, chers Foyens,

C’est déjà la deuxième fois que je vous présente mes vœux et malheureusement la deuxième fois que je ne peux démarrer cette traditionnelle cérémonie sans vous demander d’avoir comme le conseil municipal et moi, une pensée pour toutes les victimes des attentats meurtriers qui ont endeuillé notre pays en 2015. Nous rejoignons leurs familles dans la douleur.

Minute de silence en leur hommage

Ce douloureux rappel des événements tragiques ayant frappé notre si belle démocratie nous amène sur le sujet de la lutte contre la radicalisation, qui est un véritable cancer de notre société. Cette lutte nous concerne tous car nous pouvons tous y apporter notre pierre, simplement, quotidiennement, dans nos rapports les uns envers les autres. De tout temps, la peur ou l’incompréhension de l’autre a été source de conflits et de malheurs. C’est pourquoi, quand une étincelle d’espoir se manifeste, il nous appartient à nous, élus laïcs, d’encourager les initiatives comme celle récente des diverses communautés religieuses du Pays Foyen, communautés musulmanes et chrétiennes (catholiques, protestantes et orthodoxes) qui ont créé une association commune : « Rencontres, République, Religions ». En tant que maire, je suis le garant des valeurs de laïcité de la République et je rappelle ici que si la laïcité a été instaurée pour exclure les religions de tout exercice du pouvoir politique et administratif, elle donne le droit à chacun de choisir et de pratiquer librement sa religion. D’autres initiatives sont en cours, comme proposer des cours de français aux parents ne maîtrisant pas la langue ou encore la lutte contre le décrochage scolaire qui devient à mes yeux un élément primordial de ce combat. De manière générale, toute action allant dans le sens d’un meilleur vivre-ensemble est à saluer. Enfin, je crois sincèrement que dans ce domaine, l’information est importante. Aussi je fais le vœu ce jour devant vous que tout citoyen entendant une quelconque rumeur colportée, volontairement ou non, par telle ou telle de ses connaissances, prenne le temps de contacter la mairie pour vérifier la véracité de ces dires (je fais ici référence à la rumeur concernant la création d’une école coranique à Sainte Foy La Grande par exemple). Le philosophe, écrivain et journaliste Jean-François Revel disait d’ailleurs : « La rumeur, le plus vieux média du monde ».

2015 aura été une année politiquement riche avec les élections départementales qui auront consacré la naissance de notre nouveau canton du Réolais et des Bastides dont on ne comprend pas bien la logique avec ces 90 communes à cheval sur 2 circonscriptions et 6 CDC, les élections régionales qui auront vu la naissance de notre nouvelle grande région et dont nous pouvions nous glorifier jusqu’à lundi de compter 2 représentants au conseil municipal. Cette année passée aura aussi été agitée sur le plan local, j’en profite pour vous présenter les 3 nouveaux conseillers municipaux de la majorité : Gwladys Reguesse, Thierry Biasotto et Thomas Courtade. Le tout nouveau conseiller régional Florent Boudié ayant récemment démissionné, je ne suis pas encore en mesure de vous indiquer le nom du ou de la nouvelle conseillère municipale d’opposition.

Je leur souhaite la bienvenue et leur rappelle que la première des qualités d’un élu local, avant probablement toutes les autres, c’est la persévérance. Le mandat initial est de 6 ans, ils nous rejoignent aujourd’hui pour 4 années pendant lesquelles nous mettrons ensemble tout en œuvre dans l’intérêt des Foyennes et des Foyens. Soyez tous ici ce soir persuadés de notre engagement désintéressé et de notre volonté de vous servir. Nous vous avions proposé un programme clair et nous le suivons à la lettre, gérer une commune, c’est agir ! Pas réagir. Nous ne vous abandonnerons pas.

A ce titre, nous venons de nommer Gwladys Reguesse déléguée à la santé : elle représentera la commune dans nos rapports avec la CDC et les professionnels de médecine dans la phase active de réflexion sur les moyens à mettre en œuvre pour lutter contre la désertification qui se profile à moyen terme. Une réunion regroupant la CDC, les communes de Pineuilh et Sainte Foy La Grande, le sous-préfet et la quasi-totalité des médecins en activité a déjà eu lieu en 2015. L’offre de santé demeurant l’une des préoccupations essentielles de tous, sachez que nous nous sommes saisis de ce thème à bras le corps. Je peux d’ailleurs vous annoncer l’arrivée programmée d’un scanner à l’hôpital de Sainte Foy La Grande pour 2017. Je salue la présence de sa directrice Madame Ricart.

Je n’oublie pas qu’un des sujets ô combien légitimes qui vous tient le plus à cœur est le respect et la sécurité des biens et des personnes. C’est pourquoi en 2015, nous avons recruté un nouvel agent pour la police municipale, nous avons commencé l’étude de la rénovation et extension du réseau de vidéo protection et nous avons passé une convention avec la commune de Pineuilh permettant ainsi le travail en commun de nos 5 agents. Enfin, nous avons signé avec la gendarmerie la convention des voisins vigilants. Pour 2016, nous prévoyons la mise en service du nouveau réseau de vidéo protection, l’achat d’un taser pour nos policiers - outil plus dissuasif qu’une arme classique pour intervenir lors des rixes - et le recrutement d’un nouveau policier municipal sinon cette année a minima en 2017.

Nous avions également à cœur de maintenir nos équipements publics et culturels en centre-ville, les projets annoncés sont là aussi en cours de réalisation puisque le groupe scolaire Paul Bert comprenant la maternelle et le primaire sera opérationnel pour la rentrée de septembre 2016, ce qui permettra à la CDC de commencer les travaux de la nouvelle crèche intercommunale sur le site de l’actuelle école Pauline Kergomard dès l’été prochain, pour une ouverture programmée début 2017.

Le projet d’agrandissement du cinéma à 3 salles sur le site de la Brèche est toujours en discussion, une étude à été lancée qui tiendra compte de l’éventualité de la création d’un complexe sur le site bergeracois de la Cavaille. Nous demeurons vigilants, conscients de l’importance capitale du cinéma dans l’attractivité de la bastide et du Pays Foyen tout entier.

Sur le plan des animations et de la culture, je souligne le succès toujours grandissant des diverses manifestations aujourd’hui pérennes mettant à l’honneur les produits locaux (marchés fermiers du jeudi soir), la musique, le sport (fête des rouges et noirs), le cheval (On lâche les chevaux dans la bastide), des célébrités foyennes comme Elisée Reclus (les Reclusiennes) ou bien encore le carnaval ou les feux du 14 juillet. Je n’oublie pas les nouveautés 2015 qui ont également connu une grande réussite telles que la fête des rouges et noirs, la fête de la rivière en partenariat avec le syndicat d’initiative et Port Sainte Foy ou encore le premier Marché de Noël organisé devant la mairie.

Sachant combien il est difficile aujourd’hui d’organiser de tels événements, je remercie sincèrement les élus, Cœur de Bastide, Les Rouges et Noirs, l’Atelier 104, le Club des Entreprises du Pays Foyen (CEPF) et toutes les associations ayant participé, ainsi que Bricorama, le Centre Leclerc et Super U pour leur contribution. De nouvelles manifestations sont à l’étude, j’espère que nous pourrons vous les proposer dès cette année.

Je souhaitais également améliorer l’accessibilité et l’attractivité de Sainte Foy La Grande : le conseil municipal a voté à l’unanimité le plan ADHAP qui permettra l’accessibilité des bâtiments publics de la bastide. Nous avons toujours à l’étude la refonte totale et complète de l’éclairage public et la mise en valeur de nos plus beaux éléments patrimoniaux.

Notre marché qui a terminé au deuxième rang du marché préféré des Français en 2015 demeure l’un des plus beaux de France et contribue aussi à augmenter la fréquentation touristique du Pays Foyen. Un marché couvert sur le site de l’ancien Super U devrait ouvrir courant du premier trimestre.

Le syndicat des Sainte Foy Bordeaux intégrera la salle Paul Broca dès le début de 2016. Nous avons reçu en juillet la délégation allemande de Rotenburg à laquelle j’ai promis d’effectuer le déplacement en avril. Toujours sur le plan des jumelages en partenariat avec la CDC, j’ai rencontré avec le Consul Général de France à Wuhan en Chine les délégations des villes de Jingzhou dans la province du Hubei et de Yueyang dans la province du Hunan, qui sont fortement désireuses de signer dès cet été un accord de coopération avec le Pays Foyen.

En matière de revitalisation, les choses avancent puisque nous sommes à la veille du dernier comité de pilotage et nous devrions y voir plus clair en ce qui concerne les financements. Nous accompagnons bien entendu toujours les porteurs de projet afin que leurs dossiers soient finalisés le plus rapidement possible.

Un mot sur la propreté de nos rues ; nous avons commencé à enduire les trottoirs de la rue de la République avec un produit permettant un entretien beaucoup plus facile, la prochaine campagne se fera rue Victor Hugo. Nos équipes ont ramassé 60 tonnes d’ordures en 2015 en plus de la collecte des équipes de l’Ustom : c’est pourquoi nous avons décidé d’élargir l’apport volontaire aux déchets recyclable dès le 15 janvier prochain. Au vu du succès de cette formule concernant le verre, nous mettons actuellement en place 11 points de collecte aériens verre/recyclable dans la ville contre 6 actuellement, nous en rajouterons si nécessaire. Cette étape est le préalable pour moi à l’enfouissement des points de collecte. Mais au vu du coût global, je préfère tester le système en aérien et gratuitement pour la commune. J’ai reçu quelques courriers en mairie de personnes inquiètes de cette nouveauté, je répondrai à chacun dans les prochains jours.

Je terminerai mon propos sur le suivi de notre programme en disant un mot sur les finances de la ville. Malgré la baisse des dotations de l’État et la situation budgétaire catastrophique à notre arrivée, la mise en place d’une gestion rigoureuse du budget nous a permis d’augmenter fortement notre résultat. Pour mémoire, le résultat 2013 de nos prédécesseurs s’établissait à -65 000 €, nous l’avions rendu excédentaire à hauteur de 55 000 € en 2014 et il devrait se situer autour de 180 000 € pour le budget 2015. Je fixe l’objectif de 250 000 € pour 2016, toujours sans emprunter, en augmentant même nos dépenses d’investissement de 30%. La commune dégage aujourd’hui un excédent par habitant similaire à celui des communes voisines les mieux gérées. En 2015, la dette a été ramenée à 3 780 000 € nous sortant ainsi du seuil d’alerte, notre capacité de désendettement est aujourd’hui inférieure à 8 ans. Nous devrions être à 3 280 000 € à fin 2016 soit une capacité de désendettement de 7 ans.

Cette gestion rigoureuse nous a permis la programmation des travaux de l’école en autofinancement sur 6 ans (donc sans recourir à l’emprunt). Cela ne nous empêche pas d’obtenir des subventions à hauteur par exemple de 64% pour la première tranche.

Cette spectaculaire restauration de nos finances qui demeurait à nos yeux l’urgence à traiter ne relève pourtant pas du miracle : nous n’avons fait que réfléchir et utiliser les moyens à notre disposition, comme ils l’étaient déjà pour nos prédécesseurs.

En terme d’investissement, il nous faut trouver 400 000 € pour étanchéifier et rénover la façade, le toit et le clocher de l’église. Pour rappel, nos prédécesseurs avaient déjà voté en 2010 un budget (fantaisiste) pour les mêmes raisons, puis l’ont oublié. Et nous apprenons cette semaine qu’il nous faut également trouver à moyen terme entre 150 et 200 000 € pour rénover le toit de la mairie qui, comme la quasi-totalité des bâtiments communaux, a souffert d’un déficit d’entretien résultant de décisions passées pour le moins hasardeuses…

Cependant, soucieux de poursuivre notre projet pour Sainte Foy La Grande, nous lancerons en 2016 une étude sur la refonte de la place de la mairie et des 2 rues menant à la Dordogne. Nous effectuerons les travaux urgents pour étanchéifier l’église à hauteur de 30 000 € vraisemblablement au cours du premier trimestre, la première tranche des travaux d’accessibilité pour 20 000 €, la deuxième tranche de travaux du groupe scolaire pour 450 000 € et le lancement de l’Opération de Restauration Immobilière (ORI) préconisée par les études de revitalisation de la bastide, en préemptant un premier immeuble rue de la République à hauteur de 50 000 €.

De nos jours, on ne saurait parler de développement communal sans parler des relations avec la CDC. Il est nécessaire de rappeler que Sainte Foy La Grande a besoin du Pays Foyen comme le Pays Foyen dans son ensemble a besoin d’une bastide forte ayant fonction de centralité et d’attractivité par les services qu’elle propose et la richesse patrimoniale dont elle dispose. Ces bases posées, j’appelle de mes vœux un grand débat intercommunal sur ce qu’est aujourd’hui le Pays Foyen et ce que nous - élus communaux et communautaires - souhaitons lui donner comme direction pour renforcer son attractivité dans les années à venir. Nous devrions débuter également l’étude de faisabilité d’une commune nouvelle avec Pineuilh, puis l’élargir aux communes voisines ayant déjà fait connaître leur souhait d’un grand rapprochement.

Enfin, quelques éléments de réflexion sur ces 21 premiers mois de mandature quant au caractère inéluctable de la réputation dont souffrent notre superbe bastide et le Pays Foyen. Nous pouvons et devons lutter contre cet état de fait, tous. En effet, la qualité de vie dans une commune tient essentiellement aux aménagements urbains, à la sécurité, aux services mais aussi à la présence du petit commerce dans son centre-ville. J’entends toujours les mêmes complaintes à chaque fermeture d’un petit commerce et à chaque fois je me remémore ce mot d’esprit de Coluche qui disait : « Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent plus pour que ça ne se vende pas ». Pour le paraphraser, je dirai : « Quand on pense qu’il suffirait que nous nous rendions chez nos petits commerçants pour qu’ils ne disparaissent (ferment) plus ».

Je suis convaincu - et mon conseil municipal avec moi - que l’on peut réattractiver Sainte Foy La Grande et le Pays Foyen. Nous y croyons fermement, c’est d’ailleurs ce sentiment qui est à la genèse de notre engagement commun à votre service. Cessons ce que je qualifierais de « Sainte Foy Bashing » et retrouvons la fierté d’habiter notre beau pays, nos amis étrangers ne s’y trompent pas. Du reste, nous avons la chance d’avoir 4 écoles, 2 collèges, 2 lycées, 1 cinéma, 1 médiathèque, 1 hôpital, 1 service d’urgence, 1 perception, 1 gare, nombre de services, d’équipements sportifs, une richesse et une diversité architecturale et patrimoniale et des paysages que beaucoup nous envient.

Alors positivons Sainte Foy et le Pays Foyen et disons-le autour de nous ! Portons tous, haut et fort, cette fierté d’être du Pays Foyen et d’avoir la chance d’y vivre.

Je finirai ces vœux en remerciant très sincèrement l’ensemble de mes collègues élus et le personnel communal pour leur dévouement et leur abnégation aux services des Foyennes et des Foyens.

Une pensée toute particulière pour ma famille qui m’encourage et me soutient.

Je les embrasse.

Je vous remercie en mon nom et au nom du conseil municipal de votre présence et vous souhaite à toutes et à tous une excellente année 2016.

Vive Sainte Foy La Grande !

Christophe CHALARD - Maire de Sainte Foy La Grande

M. le Maire vous présente ses meilleurs voeux
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :