Historique

Historique

Le sud-ouest de la France recense quelques 350 bastides constituant un véritable patrimoine identitaire représentatif de l'aspect régional. Dans cet espace, la bastide se définit généralement comme une ville neuve fondée au XIIIe et XIXe siècles, résultant d'une intervention volontaire, dont la principale caractéristique paraît être un plan ordonné autour d'une vaste place centrale. Mais derrière une apparente similitude, chaque bastide possède sa propre identité.


Ainsi, les bastides ou villages-marchés, villes de fondation des XIIIe et XIVe siècles, sont la marque de l'emprise royale sur le territoire. L'urbanisme des bastides les différencie des autres formes de villages, le plan régulier orthonormé étant la règle pour leur fondation. Il s'agit de distribuer autour de l'îlot central, laissé vide de maisons, des îlots à bâtir constitués de parcelles identiques. Toutes les bastides sont différentes, mais elles conservent leur plan régulier, centré autour de la place du marché entourée de maisons à arcades. Le plan de la bastide de Sainte-Foy-la-Grande est l'un des plus représentatifs du système régulier des villes neuves du moyen âge.

C'est Alphonse de Poitiers, frère de Saint-Louis, qui est à l'origine de la fondation de la ville de Sainte-Foy-la-Grande en 1255, initialement nommée Sainte-Foy-en-Agenais. Dès l'année suivante, il accorde à ses habitants des coutumes. La bastide est ainsi créée sur un territoire presque vierge de toute construction antérieure à cette fin du XIIIe siècle. Il s'agit d'une ville frontière, à vocation à la fois militaire et commerçante. Dès juin 1256, la ville reçoit des coutumes selon une charte qui servira de modèles pour nombre de créations ultérieures.

"Porte du Périgord", Sainte-Foy-la-Grande a toujours occupé une position particulière entre le Périgord et l'Agenais, tant sur les plans historique que religieux, que géographique que administratif. La cité de Sainte-Foy-la-Grande est l'une des plus petites communes de France : elle s'étend sur 51 hectares presque entièrement urbanisés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :